Formation de demain : tous apprenants et maîtres d’apprentissage ?
  1. Accueil
  2. Politique économique
  3. Éducation et Formation
  4. Formation de demain : tous apprenants et maîtres d’apprentissage ?

Politique économique

Formation de demain : tous apprenants et maîtres d’apprentissage ?

Estelle Maussion
,
Sélection abonnés

Multiplication des outils, innovation technologique, besoin d’acquérir des compétences en continu… Une révolution est en marche dans le secteur de la formation. Demain, il faudra apprendre à apprendre. Et chacun sera tantôt formé, tantôt formateur. Objectif : une montée de tous en compétence.

macaron HS1

« Aujourd’hui, on se forme via le micro-learning, c’est-à-dire en suivant de courts modules en ligne. Demain, on utilisera des programmes personnalisés conçus par l’Intelligence artificielle, l’adaptive learning. Après-demain, chacun aura son assistant digital de formation, capable d’analyser ses besoins propres, de suggérer des cours adéquats et de mettre en relation avec des “personnes ressources”. » Voilà comment Jean-Baptiste Audrerie, psychologue organisationnel et auteur du blog FutursTalents, voit l’avenir de la formation.

Ce Français installé à Montréal depuis 2006 s’est spécialisé dans l’accompagnement des entreprises sur ce secteur. « La formation, comme tous les domaines, est touchée par les grandes transformations de notre économie – technologies numériques, évolution des modes de management, individualisation des besoins », souligne-t-il.

Cela explique le foisonnement d’initiatives observé au niveau mondial et en particulier outre-Atlantique : académies ou campus innovants au sein des grands groupes, start-up spécialisées dans le partage de compétences ou e-learning, plateformes d’apprentissage créées par des universités, coachs spécialisés…