Grand oral. Portrait d’un champion de l’éloquence

Politique économique

Grand oral. Portrait d’un champion de l’éloquence

Adam Kessouri a remporté le prix du meilleur orateur au concours Eloquentia 2019. Sa recette pour convaincre à l’oral : « Concentrez-vous sur trois idées au maximum ».

HS91.jpgBien prendre la parole, chacun peut l’apprendre.Cet article est extrait de notre hors-série consacré à la prise de parole et à la construction de son opinion. À retrouver en ligne ou en kiosque.

À 23 ans, Adam Kessouri est un jeune homme bien dans ses baskets. La preuve : étudiant en droit de la propriété intellectuelle à l’Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines, le Marseillais a remporté en 2019 le premier prix Eloquentia. Ce concours d’éloquence distingue chaque année les meilleurs orateurs parmi des centaines de jeunes candidats francophones.

Slam et respiration

C’est à l’université d’Aix-en-Provence qu’Adam a entendu parler pour la première fois de ce concours : « Je me suis présenté aux sélections locales pour rigoler, à la base je suis plutôt introverti, mais j’aime bien écrire, argumenter, et partager mon avis. » Le grand brun suit la formation gratuite d’Eloquentia, dispensée sur un mois et demi, tous les samedis.