Cinq mécanismes économiques pour comprendre le Forfait Patients Urgence (FPU)

Politique économique

Cinq mécanismes économiques pour comprendre le Forfait Patients Urgence (FPU)

L’information a défrayé la chronique en ce début d’année 2022. À partir du 1er janvier, l’accès aux urgences serait payant. Faux, nous répond Laurence Hartmann, économiste de la santé.

L’Assurance maladie publique ne rembourse plus l’accès aux urgences. Il est désormais pris en charge par les complémentaires santé pour 95 % de la population. Les 5 % restants qui n’en disposent pas devront assumer le coût de leur poche : un forfait unique de 19,61 euros (8,49 euros pour le forfait minoré), au lieu d’une facturation variable selon les actes pratiqués (radios, échographies, IRM, examens biologiques, etc.) dont la majeure partie était couverte par la Sécurité sociale. 

Éco-mots

Complémentaire santé 

Système d'assurance complémentaire comprennant les mutuelles, les institutions de prévoyance et les assurances privées.

Ce transfert du remboursement de l’Assurance maladie obligatoire vers la complémentaire privée vise à responsabiliser les patients, désencombrer les urgences et réduire la charge administrative des personnels de santé. Sur les 22 millions de passages annuels, 14 millions de personnes s’y présentent sans être hospitalisées, selon les chiffres de la Direction générale de l’offre de soins.