Inflation, pénuries de main-d’œuvre, négociations collectives : pourquoi les salaires vont augmenter en 2022
  1. Accueil
  2. Politique économique
  3. Emploi
  4. Inflation, pénuries de main-d’œuvre, négociations collectives : pourquoi les salaires vont augmenter en 2022

Politique économique

Inflation, pénuries de main-d’œuvre, négociations collectives : pourquoi les salaires vont augmenter en 2022

Audrey Fisné-Koch
,
Sélection abonnés

Les salaires devraient augmenter en 2022. Plusieurs facteurs économiques expliquent ce phénomène. Pour l’Éco vous explique lesquels.

C’est la Banque de France qui le dit : dans ses projections publiées en décembre 2021, l’institution table sur « une nette progression des salaires sur la durée » : il faut ainsi s’attendre à une hausse de 4 % en 2022, de 3 % en 2023 et de 3 % en 2024.

Plusieurs facteurs expliquent ce phénomène. Tout d’abord et « conformément aux régularités historiques, les fortes hausses de prix actuelles se transmettraient en partie aux salaires », indique la Banque de France. « C’est le cas en particulier du SMIC, revalorisé automatiquement en fonction de l’inflation au début du mois d’octobre (+ 2,2 %) et qui [l’a été] de nouveau en janvier 2022. » (+0,9 %). Cette hausse automatique concerne 13 % des salariés.

Il faut dire que l’inflation en France a accéléré à 1,6 % en moyenne annuelle, sur l’ensemble de l’année 2021. Un plus haut depuis 2018, rapporte l’Insee, qui s’explique notamment par une explosion des prix des énergies et des produits manufacturés.