Inflation, pénuries de main-d’œuvre, négociations collectives : pourquoi les salaires vont augmenter en 2022

Politique économique

Inflation, pénuries de main-d’œuvre, négociations collectives : pourquoi les salaires vont augmenter en 2022

Les salaires devraient augmenter en 2022. Plusieurs facteurs économiques expliquent ce phénomène. Pour l’Éco vous explique lesquels.

C’est la Banque de France qui le dit : dans ses projections publiées en décembre 2021, l’institution table sur « une nette progression des salaires sur la durée » : il faut ainsi s’attendre à une hausse de 4 % en 2022, de 3 % en 2023 et de 3 % en 2024.

Plusieurs facteurs expliquent ce phénomène. Tout d’abord et « conformément aux régularités historiques, les fortes hausses de prix actuelles se transmettraient en partie aux salaires », indique la Banque de France. « C’est le cas en particulier du SMIC, revalorisé automatiquement en fonction de l’inflation au début du mois d’octobre (+ 2,2 %) et qui [l’a été] de nouveau en janvier 2022. » (+0,9 %). Cette hausse automatique concerne 13 % des salariés.