ISF, flat tax... Les réformes fiscales d’Emmanuel Macron ont-elles porté leurs fruits ?

Politique économique

ISF, flat tax... Les réformes fiscales d’Emmanuel Macron ont-elles porté leurs fruits ?

Concrétisant ses engagements de campagne, Emmanuel Macron a fait voter une ambitieuse réforme de la fiscalité du capital en 2018 dont le premier objectif était d’accroître la croissance économique. Le bilan de cette réforme fiscale reste mitigé, comme le confirme un rapport récent de France Stratégie.

L'essentiel

- Emmanuel Macron a largement réformé la politique fiscale sur le capital depuis le début de son premier quinquennat dans l'objectif de stimuler les investissements et la croissance (réforme de l'ISF transformé en IFI, flat tax de 30% sur les revenus du capital...)

- Dans un rapport récent France Stratégie dresse un bilan mitigé : des signaux positifs existent comme sur le retour de contribuables aisés dans l'Hexagone, mais les effets réels sur l'investissement sont difficiles à percevoir.

- Cette politique s'inspire en partie de la théorie du ruissellement (ou « premiers de cordées » dans le langage macroniste). Théorie dont les hypothèses ne sont pas validées par les études empiriques.