Le « CM » de 2019 n’a plus rien à voir avec celui de 2009. Le métier s’est hautement spécialisé. Le candidat doit être créatif et maîtriser les logiciels de montage vidéo, de graphisme et de retouches photo.

Le métier de community manager mène à tout… y compris à Buckingham Palace. La reine d’Angleterre s’est en effet attaché, en mai dernier, les services de l’un de ces professionnels de la communication sur les réseaux sociaux. À raison de 37,5 heures par semaine et pour un salaire de 2 800 euros net par mois, l’heureux élu a pour mission de trouver de nouvelles façons de raconter Elisabeth II. Un job royal ! Mais pas si facile. Ce métier, qui n’existait pas il y a 15 ans, a longtemps souffert d’une mauvaise réputation. Passer sa journée à poster des vidéos de chat sur un skate-board et quelques émojis, on a connu travail plus harassant, pestaient les jaloux. Pas si simple… Six community managers sur 10 ont un bac + 5.