La France doit-elle craindre le déclin économique ?

Politique économique

La France doit-elle craindre le déclin économique ?

La perte de poids et d’influence économique de l'Hexagone peut se lire dans de nombreux indicateurs. Certaines tendances sont préoccupantes, mais les motifs d’optimisme sont tout aussi réels. Le pays continue de compter, tant au niveau macroéconomique qu’à travers ses très grandes entreprises.

Il y a 18 ans, l’historien et économiste Nicolas Baverez publiait La France qui tombe, qui dressait le constat clinique d’un pays en déclin. Ce succès d’édition réactivait aussitôt une controverse récurrente dans une nation toujours prompte à se juger à l’aune de sa grandeur passée.

De fait, la polémique dure encore aujourd’hui, que ce soit dans le débat politique, à la veille de l’élection présidentielle, ou dans l’esprit public. Selon un récent sondage Ipsos, 78 % de nos compatriotes pensent que la France est en déclin. Les chiffres, apparemment, justifient ce pessimisme.

sondage France declin

Le PIB est passé du cinquième rang mondial en 1980 au dixième aujourd’hui en données PPA (corrigées du pouvoir d’achat). Le PIB par habitant a dégringolé du cinquième au vingt-cinquième rang. Et le poids dans l’économie de la planète a chuté de 4,5 % à 2,3 %.