La France doit-elle dépenser davantage pour sa défense ?
  1. Accueil
  2. Politique économique
  3. Budget et Fiscalité
  4. La France doit-elle dépenser davantage pour sa défense ?

Politique économique

La France doit-elle dépenser davantage pour sa défense ?

Clément Rouget
,
Sélection abonnés

Avec l'invasion russe en Ukraine, de nombreux pays européens ont annoncé une hausse de leur budget de défense. 

Sur son compte Instagram, Pour l’Éco vous a posé la question. Une large majorité (67 %) de nos lecteurs a répondu oui et 33 % sont contre. Après notre éclairage, de quel avis serez-vous ?

En 1991, la France possédait 1 349 chars. Trente ans plus tard, leur nombre a été divisé par plus de six : l’armée française ne peut plus compter que sur 222 engins. Le nombre d’avions de combat a été divisé par trois. Celui de bâtiments de la marine par deux. 

En euros constants, le budget militaire français a baissé de 20 % entre 1990 et 2015. Faut-il s’en inquiéter ? Non, si l’on pense vivre éternellement dans un monde pacifique, sans menace extérieure. Oui, si l’on pressent un monde dangereux, car les dépenses militaires garantissent la sécurité et la souveraineté du pays.

À lire aussi > Face aux tensions géopolitiques, la hausse des dépenses militaires

Le dilemme « beurre contre canon »

Ce sentiment de sécurité est difficilement mesurable. Il dépend de la perception nationale des menaces, de la nature des alliances internationales, des tensions politiques et idéologiques avec les pays voisins…