L’apogée de l’inclusion des femmes, c’était il y a 5 000 ans
  1. Accueil
  2. Politique économique
  3. Inégalités
  4. L’apogée de l’inclusion des femmes, c’était il y a 5 000 ans

Politique économique

L’apogée de l’inclusion des femmes, c’était il y a 5 000 ans

André Zylberberg, directeur de recherche émérite, Centre d’économie de la Sorbonne
,
Sélection abonnés

Deux chercheurs suédois ont utilisé l’analyse de texte pour répertorier les personnes nées au cours des 50 derniers siècles. Ils ont identifié sept millions d’individus d’élite et calculé le pourcentage de femmes. Il progresse seulement depuis les années 1800.

Comment le « statut » des femmes s’est-il transformé au cours de l’Histoire ? En dehors de l’époque contemporaine, les données font rapidement défaut. Pourtant, deux chercheurs de l’université de Stockholm, Arash Nekoei et Fabian Sinn, ont voulu répondre à cette question dans une perspective de très long terme en tentant de chiffrer l’évolution de ce statut depuis… 5 000 ans !

Ces deux économistes commencent leur enquête en observant que, de nos jours, une façon d’apprécier le statut des femmes consiste à quantifier leur présence dans le haut de la hiérarchie sociale : pourcentage de femmes parmi les cadres dirigeants, le personnel politique, les auteurs les plus lus, les Palmes d’or au Festival de Cannes, etc.

Ils en déduisent que si l’on disposait d’une base de données rassemblant les personnalités les plus éminentes à travers les âges, on pourrait effectivement suivre l’évolution du statut des femmes. Sauf que les homologues de l’Insee n’existaient pas à l’époque de Gengis Khan ou de la reine Margot. Aucune base de données n’est donc disponible.