L’assurance privée, solution pour financer la dépendance ?

Politique économique

L’assurance privée, solution pour financer la dépendance ?

Vingt pour cent des dépenses liées à la dépendance sont à la charge des familles. Ce chiffre pourrait s’élever à 25 % à l’horizon 2060.

une_couvCet article est extrait de notre magazine consacré aux super-pouvoirs économiques des politiques. À retrouver en kiosque et en ligne.

Le scandale qui vient de secouer les Établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) du groupe Orpea soulève la question de la bonne prise en charge de celles-ci.

Fin 2017, la France comptait 1,4 million de bénéficiaires de l’Allocation personnalisée d’autonomie (APA), réservée aux personnes de plus de 60 ans reconnues dépendantes. Leur nombre pourrait s’élever à deux millions en 2040.

D’un point de vue financier, la France consacre 1,5 % de son PIB à la dépendance et on estime qu’il faudra augmenter cet effort dans les proches années. La puissance publique se trouve donc dans la nécessité de penser une solution financière qui pourrait passer par la création d’une « cinquième branche » de la Sécurité sociale couvrant les risques liés à la perte d’autonomie.