Le coût des discriminations ? 166 fois le budget du ministère chargé de l’Égalité des chances

Politique économique

Le coût des discriminations ? 166 fois le budget du ministère chargé de l’Égalité des chances

C’est sur le marché du travail que les discriminations sont les plus importantes et les plus pénalisantes, car le travail est un facteur essentiel d’insertion sociale.

Les discriminations entraînent des inégalités et celles-ci coûtent très cher : 10 milliards d’euros chaque année1, soit 166 fois plus que le budget 2021 du ministère chargé de l’Égalité des chances (60 millions). « Une réduction, même modeste » des deux plus importantes discriminations – le taux d’emploi et les revenus des personnes discriminées en raison de leur sexe et de leur origine ethnique – « rapporterait 7 % du PIB en 20 ans, soit 150 milliards d’euros », estime le Conseil d’analyse économique2.

Qui paye l’addition faramineuse des discriminations ? Au premier chef, les personnes discriminées elles-mêmes (femmes, personnes avec ascendance migratoire, habitant(e) s de quartiers sensibles, handicapé(e)s…) : empêchées de réussir et de produire à hauteur de leur potentiel, elles subissent un malus économique et social direct. Mais les entreprises, et la société tout entière, payent aussi un lourd tribut.