Les inégalités en forte hausse en France ? Faux !
  1. Accueil
  2. Politique économique
  3. Inégalités
  4. Les inégalités en forte hausse en France ? Faux !

Politique économique

Les inégalités en forte hausse en France ? Faux !

Ivan Best
,
Sélection abonnés

Loin de ce que l’on constate aux États-Unis, les inégalités de revenus ont seulement légèrement progressé ces dernières années en France.

Qui pourrait en douter ? Les inégalités se sont fortement accrues en France, ces dernières années. La gauche l’affirme et elle n’est pas la seule.

Alors ministre de l’Économie, Emmanuel Macron s’en inquiétait, en 2016, à l’occasion d’un colloque à Bercy auquel il avait convié l’économiste Thomas Piketty, qui a mis le sujet au cœur de ses travaux1.

Illustration inégalités société France

"En réalité, rien ne change. Moi, par exemple, avant d'être riche, j'étais déjà riche." Illustration et légende : Érik Tartrais

Que dit l’indice de Gini ?

L’idée s’est donc imposée, ici, d’une France à l’unisson des pays anglo-saxons, États-Unis en tête, où les inégalités se sont sans conteste fortement creusées depuis le milieu des années 80.

En Chiffres

1,5 %

Soit la progression annuelle du salaire des 10 % des plus aisés aux États-Unis

La principale mesure des inégalités de revenus, la plus synthétique, c’est l’indice de Gini, très simple à comprendre. S’il est égal à zéro, cela traduit une société parfaitement égalitaire, chacun disposant des mêmes ressources que son voisin. Une valeur de 1 signifierait, au contraire, qu’une seule personne s’accaparerait tous les revenus distribués pendant une année donnée.