Parcoursup est-elle le moyen le plus efficace de décider du futur des lycéens ?

Politique économique

Parcoursup est-elle le moyen le plus efficace de décider du futur des lycéens ?

Depuis 2018, c’est la même rengaine : les résultats de Parcoursup tombent, les élèves sont mécontents, la plateforme d’affectation des élèves dans l’éducation supérieure est remise en cause. Que se passe-t-il ? Pour l’Éco a enquêté.

Au commencement, étaient les maths. Parcoursup repose sur un algorithme d’affectation qui permet de répartir les élèves dans les formations, selon les classements et les places disponibles.

Il existe plusieurs types d’algorithmes d’affectation possibles. Ils sont jugés à l’aune de trois critères, explique dans un document Julien Grenet, directeur de recherche au CNRS, professeur d’économie à l’École d’Économie de Paris et spécialiste de l’économie de l’éducation et des procédures d’affectation :

- L’efficacité (respect des préférences des candidats) : il ne doit pas être possible de proposer un meilleur choix à un élève sans que cela affecte négativement un autre élève (critère de Pareto) ;