Pourquoi l’inflation abîme la croissance

Politique économique

Pourquoi l’inflation abîme la croissance

C’est l’un des effets secondaires méconnus de la hausse générale des prix. En déprimant la consommation et surtout l’investissement, une inflation trop forte peut diminuer le potentiel de croissance d’une économie.

Le renchérissement du coût de la vie engendre ses premiers effets macroéconomiques d’ampleur. Alors que l’inflation atteint 6,1% sur un an, l’Insee a enregistré un net repli de la consommation de biens des ménages français (-1,6%) depuis le début de l'année, une baisse particulièrement marquée pour les achats alimentaires (-0,5%) et d’énergie (-0,2%).

Or la consommation constitue le moteur principal de la croissance du produit intérieur brut tricolore. En 2021, le PIB a bondi de 7 %, la consommation des ménages et des administrations publiques contribuant à hauteur de 4,4 points à cette hausse.

À court terme, ce coup de frein sur les dépenses ralentit mécaniquement la création de richesses dans notre pays. L’Insee enregistre ainsi un léger recul du PIB de -0,2 % au premier trimestre 2022 par rapport au trimestre précédent. Et l’acquis de croissance pour 2022 fond comme neige au soleil, passant de 1,9 % contre les 3,2 % encore espérés en février.