Quel est le rôle des établissements dans la réussite des élèves ?

Politique économique

Quel est le rôle des établissements dans la réussite des élèves ?

La sociologie de l’éducation montre que certains collèges et lycées sont plus performants que d’autres, toutes choses égales par ailleurs. Cet effet établissement est l’un des arguments invoqués pour légitimer leur autonomisation.

Bien sûr, les différences de dotation en capital culturel sont un puissant facteur d’inégalités face à la réussite scolaire, les analyses de Pierre Bourdieu et Jean-Claude Passeron (1964) demeurant d’une grande actualité.

Bien sûr, le niveau de diplôme et l’affinité des parents vis-à-vis des valeurs et des attentes de l’école restent un puissant déterminant de la réussite de leurs enfants, comme l’étayait encore récemment un collectif de sociologues réunis sous le patronage d’Agnès van Zanten (2018). Mais la sociologie de l’éducation identifie au moins un autre facteur de la réussite des élèves : l’effet établissement.

Celui-ci désigne l’effet propre d’un établissement sur la réussite de ses élèves aux examens et le niveau qu’ils atteignent aux tests de performance scolaire, toutes choses égales par ailleurs. Autrement dit, tout autre déterminant neutralisé (dont la catégorie socioprofessionnelle d’origine des élèves), il est établi que certains établissements favorisent davantage la réussite que d’autres.