Qui paie ses dettes s’enrichit

Politique économique

Qui paie ses dettes s’enrichit

[Chronique des belles idées fausses]

La dette française augmente de 2 665 euros par seconde et atteint, en 2019, 2 360 milliards d’euros, près de 100 % du PIB, soit plus de 37 000 euros par habitant. Faut-il la rembourser ?

Pour faire face à son endettement, un État peut décider d’augmenter les impôts et de réduire les dépenses publiques, mais ces solutions risquent d’être tout aussi dangereuses que l’endettement lui-même.

En effet, quels impôts augmenter ? Quelles dépenses réduire ? Il peut privatiser certaines entreprises, vendre son patrimoine. Mais les revenus qui seront consacrés au remboursement ne seront plus disponibles pour la croissance économique, financer les investissements, les infrastructures ou l’éducation.

Annuler la dette ?

Loin de s’enrichir, le pays pourrait se trouver emporté dans une spirale déflationniste dont il sera difficile de se sortir seul, comme le montrent ces exemples emblématiques : l’Allemagne au lendemain de la Seconde Guerre mondiale ou la Grèce, suite à la crise de 2008.