Relance : et si l'on investissait l'argent du Covid dans la défense ?

Politique économique

Relance : et si l'on investissait l'argent du Covid dans la défense ?

Investir dans l'innovation militaire agirait comme une mesure contracyclique face aux déboires des activités civiles des grands fleurons nationaux de l'aéronautique et du spatial. C'est ce que plaide la Cour des comptes dans son rapport annuel de 2021.

Loin derrière les États-Unis et la Chine, la France est le sixième pays à dépenser le plus pour ses armées. Si les quelque 50 milliards de dollars du budget 2019 restent très proches des 49 milliards de dollars de l'Allemagne, le budget par habitant est sensiblement plus faible outre-Rhin, avec 590 euros par habitant, contre 746 pour la France.

Sur le « podium », on retrouve à la troisième place l'Inde (71 milliards de dollars soit... 52 par habitant), tandis que la Chine (261 milliards de dollars soit 186 dollars par habitant) arrive après les États-Unis, première puissance militaire mondiale avec 731 milliards de dollars consacré à la défense (2 277 par habitant).

Covid-investissemet-defense-graph1.png

Pour autant, l'Hexagone investit peu et de moins en moins ces dernières années dans la recherche de pointe. Ainsi, alors que le budget étasunien de la défense consacré à la recherche et développement (R&D) a atteint 11,3 milliards de dollars en 2018 (+700 millions d'euros sur cinq ans), celui de la France pointait à 850 millions (-60 millions d'euros depuis 2013).