Rétablir l’ISF, ça rapporterait gros !

Politique économique

Rétablir l’ISF, ça rapporterait gros !

L’ISF rapportait 5 milliards d’euros et faisait fuir des capitaux par dizaines de milliards d’euros. L’investissement et l’emploi étaient ainsi pénalisés en France.

Le 1er janvier 2018, l’Impôt de solidarité sur la fortune (ISF), devenait l’Impôt sur la fortune immobilière (IFI). Quelques mois plus tard, les « Gilets jaunes » clamaient lors des manifestations : « Rendez-nous l’ISF ! », appelant à une augmentation des impôts pour réduire les inégalités et la pauvreté.

Selon le gouvernement, en revanche, cette réforme fiscale va stimuler l’économie et l’emploi en réorientant l’épargne vers des investissements plus productifs. Elle va donc améliorer durablement l’attractivité de la France (la majorité des pays européens n’ayant pas d’ISF). Et la France restera tout de même le pays le plus généreux de l’OCDE en matière de dépenses sociales (31,2 % du PIB en 2018).