Retraites : le système actuel menace-t-il vraiment de s’effondrer ?
  1. Accueil
  2. Politique économique
  3. Budget et Fiscalité
  4. Retraites : le système actuel menace-t-il vraiment de s’effondrer ?

Politique économique

Retraites : le système actuel menace-t-il vraiment de s’effondrer ?

Antoine TIROT
,
Sélection abonnés

Emmanuel Macron assure vouloir repousser réformer les retraites, sans attendre beaucoup plus longtemps. Mais ce choix répond-il vraiment à la nécessité de sauver le système actuel de la « faillite » ?

« Nous vivons plus longtemps donc nous devons travailler plus longtemps », a affirmé Emmanuel Macron lors de l’annonce de son programme présidentiel, le 17 mars dernier. Le problème du financement du système de retraite « doit passer par l’allongement de l’âge légal à 65 ans », a-t-il ajouté.

Depuis 1941, sous le régime de Vichy, la France a fait le choix de mettre en place un système de retraite par répartition. Le principe est simple : les cotisations payées par les personnes actives sont reversées aux retraités sous forme de pension.

Éco-mots

Retraite par répartition

Les cotisations versées par les travailleurs et leurs employeurs servent à payer les retraités. En résumé, les actifs cotisent pour les retraités d’aujourd’hui. Ce système repose donc sur la solidarité entre les générations.

Lire aussi > Débat. Faut-il aller vers un régime de retraite par capitalisation ?

Le système actuel repose en partie sur le ratio nombre d’actifs/nombre de retraités. Concrètement, si le nombre de retraités devient trop élevé, il n’y aura pas assez d’actifs pour financer leurs pensions. En 2019, en France, il y a 1,7 actif (cotisant) par retraité contre 2,5 dans les années 1970. De cette baisse du ratio résulte logiquement une augmentation de l’effort de financement des actifs.