Systèmes de retraite : une Europe à plusieurs vitesses
  1. Accueil
  2. Politique économique
  3. Budget et Fiscalité
  4. Systèmes de retraite : une Europe à plusieurs vitesses

Politique économique

Systèmes de retraite : une Europe à plusieurs vitesses

Adeline Raynal
,
Sélection abonnés

Alors que l'épineux chantier de la réforme du système français de retraite bat son plein, un regard sur nos proches voisins peut éclairer le débat.

Pourquoi réforme-t-on le système de retraites ?

Dans la plupart des pays européens, la démographie a largement évolué depuis la création de ces systèmes. L’espérance de vie s’est allongée, la natalité a baissé. Dans le même temps, la croissance économique a considérablement ralenti et le chômage a progressé.

Par conséquent, les actifs sur lesquels reposent les cotisations sont de moins en moins nombreux tandis que les retraités qui touchent une pension sont, eux, de plus en plus nombreux. Les systèmes de retraite sont désormais inadaptés à la démographie actuelle. S’ils veulent maintenir un régime viable dans le temps, les États doivent donc procéder à des réformes.

Quels sont les modèles possibles ?

Il existe deux modèles principaux. Dans un « régime par répartition », les pensions de retraite sont versées grâce aux cotisations prélevées au même moment sur les revenus professionnels des actifs. Le système repose sur une solidarité entre les générations. Les actifs financent le revenu de base de leurs aînés. C’est ce modèle qu’appliquent la France, l’Italie, l’Allemagne…