Tarifs des consultations médicales, quels effets sur le renoncement aux soins ?
  1. Accueil
  2. Politique économique
  3. Santé
  4. Tarifs des consultations médicales, quels effets sur le renoncement aux soins ?

Politique économique

Tarifs des consultations médicales, quels effets sur le renoncement aux soins ?

Mélanie Tavernier, Professeur de SES
,
Sélection abonnés

Fin 2022, des médecins libéraux ont entrepris une grève et demandent, entre autres, un doublement du tarif de la consultation. Cette augmentation des honoraires pourrait pousser certaines personnes, notamment les plus modestes, à renoncer aux soins.

L’essentiel

- Les médecins libéraux en France ont entamé une grève en fin d’année 2022, et réclament, pour certains, le doublement du tarif de la consultation, de 25 à 50 euros.

- Cela pourrait aggraver le non-recours aux soins, surtout pour les personnes disposant des revenus les plus faibles.

- Le prix n’est pourtant pas le seul phénomène en jeu dans le renoncement au soin.

______

Lancée fin décembre 2022, la grève des médecins libéraux est reconduite en ce début d’année. Parmi les revendications phares figure le doublement du tarif de la consultation: de 25 euros (actuellement) à 50 euros.

Si une telle mesure était effective, elle signifierait certes une hausse de revenu pour les praticiens, mais aussi une augmentation du reste à charge pour les ménages. Dans un contexte où la fréquentation des médecins diminue ces dernières années en France – passant de 6,7 consultations par an, en moyenne en 2009, à 4,95 en 2020 – une augmentation du tarif ne risque-t-elle pas d’accentuer le non-recours aux soins ? Pour l’Éco fait le point en trois questions.